Dianostic Technique et Sanitaire de réseaux d'eau - Diagnostic légionelle

Les installations de distribution d'eau:

Des erreurs de conception ou de réalisation et un niveau insuffisant de maintenance peuvent entraîner des phénomènes de corrosion, de dégradation des matériaux, un entartrage, l’installation de dépôts ainsi que la prolifération de micro-organismes au sein des biofilms dont il faut maîtriser le développement.

La mise en place d’une démarche de maîtrise des risques hydriques repose sur une connaissance aussi précise que possible des installations de distribution d’eau, ce qui nécessite la réalisation d’un diagnostic technique et sanitaire de l’ensemble des installations techniques et des réseaux existants. Un tel diagnostic doit s’attacher à mettre en évidence les points critiques pour les différents usages de l’eau, c’est à dire les causes et les lieux de dégradation de la qualité de l’eau. Il constitue un préalable indispensable à la définition et la mise en oeuvre de mesures préventives efficaces.

L’audit que nous réalisons comprend :

  • La caractérisation de l’origine de l’eau d’entrée
  • L’identification des usages de l’eau dans l’établissement
  • Un état des lieux des installations de distribution de l’eau
  • Un recensement des points critiques liés à des défauts :

- De conception
- De réalisation
- D’exploitation, d’entretien et de maintenance

Concernant plus spécifiquement les réseaux d’eau chaude sanitaire :

1. Dispositifs de traitement d’eau
2. Identification des matériaux constitutifs des canalisations
3. Etat des conduites
4. Identification des bras morts (zones de stagnation)
5. Identification des « niches bactériennes »
6. Examen des protection thermique (calorifugeage).

  • L’examen des procédures de maintenance, d’entretien et d’autosurveillance :
  • La détermination des mesures préventives et correctives

Prestations complémentaires :

1. Réalisation ou mise à jour du carnet sanitaire,

2. Mise en oeuvre d'une solution de suivi en continue de la température ECS,

3. Formation du personnel,

4. Campagne d'analyses : potabilité, légionelle.

 

Réglementation concernant le "Diagnostic légionelle"

Depuis juillet 2010, le diagnostic légionelle est devenu une obligation pour les établissements de santé ainsi que les établissements sociaux et médico-sociaux, comme les maisons de retraite. Le champ d’action du diagnostic légionelle s’est élargi en janvier 2011 avec l’obligation de le réaliser pour les établissements de tourisme (hôtels, résidences et camping), les crèches et centres médicaux ainsi que les prisons et autres centres pénitentiaires. La dernière étape de l’obligation du diagnostic légionelle est entré en vigueur au 1er janvier 2012 et concerne tous les ERP : immeubles de bureaux, centres commerciaux, bâtiments administratifs…